Actualités

Choix des prothèses mammaires

Quel type ou forme de prothèses mammaire est utilisé en chirurgie esthétique ?

Il existait jusq’au début de l’année 2020 des implants ronds et anatomiques. Ces derniers étaient « texturés » c’est-à-dire que l’enveloppe s’accrochait aux tissus afin de ne pas tourner après la pose. Cette enveloppe texturée a été interdite par l’HAS. Il existe donc encore aujourd’hui des implants anatomiques mais « lisses », dont le risque de rotation est majeur.

Le Docteur Baptista n'utilise plus que des implants ronds en chirurgie esthétique.

La marque des implants utilisés est MOTIVA ; ce sont de implants en silicone cohésif (c’est-à-dire que si l’on coupe la prothèse en deux, le silicone ne coule pas, il reste en place).

La particularité de ces implants est sa forme « ergonomique » : l’implant mammaire est bien rond, mais son enveloppe est élastique et le gel est souple, ce qui mime un implant anatomique.
Nous avons donc tous les avantages d’une prothèse anatomique sans ses inconvénients (la rotation).

Quelle est la position de la prothèse mammaire et la cicatrice ?

Il n’existe pas de position de prothèse mammaire ou de cicatrice pré-définie. Chaque patiente doit bénéficier de la technique la plus adaptée pour un rendu le plus nature possible.

La prothèse mammaires peut se situer sous le muscle, devant le muscle ou en position de Dual Plane (mix des deux techniques).
De manière générale et simplifiée, les patientes très minces et avec de petites poitrines se verront proposer une position de la prothèse rétro pectorale (derrière le muscle).

Photo Avant après d'une augmentation mammaire par prothèse

photo augmentation mamaire

Les patientes un peu plus épaisses ou avec une poitrine déjà bien présente, la prothèse sera placé devant le muscle.
Les patientes ayant eu des enfants ou subies une perte de poids importante, présentant une poitrine « vidée », bénéficieront d’un Dual Plane, comme ici sur la photo.

augmentation poitrine creuse

 

Concernant la cicatrice, la position la plus discrète et présentant le maximum d’avantages est autour de l’aréole (hémi péri aréolaire).

Certaines patientes préfèrent que la cicatrice soit placée sous le sein (pour des raisons personnelles). Parfois une aréole trop petite ne laissant pas passer une prothèse impose également la cicatrice sous mammaire.

Est-ce que la pose de prothèses mamaires fait mal ?

La douleur n’est plus vraiment un sujet principal, mais elle reste ancrée dans les mémoires. A la fin de l’intervention, j’injecte systématiquement un anesthésiant dans le muscle afin que vous n’ayez que très peu de douleur au réveil de l’anesthésie.

Ensuite, vous avez des antalgiques à prendre régulièrement afin de gérer le douleur des 4 premiers jours.

La position sous le muscle est effectivement un peu plus douloureuse. Mais c’est surtout le choix de prothèses de gros volume qui peut amener une douleur plus intense (ce qui est donc très rarement le cas).

Un repos complet de 7 jours est préconisé.

En savoir plus sur la chirgie esthétique des seins

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales