Actualités

Chirurgie esthétique post grossesse

Après une ou plusieurs grossesses, de nombreuses femmes ne se retrouvent plus dans leur corps modifié, parfois abîmé… Vergetures, abdomen distendu, muscles abdominaux soufflés par la grossesse, seins vidés et tombants, contours des yeux ridés, kilos superflus : de plus en plus de femmes passent le pas et finissent par consulter un chirurgien esthétique.

La plupart du temps, les patientes sont très complexées ; elles ne sont pas à la recherche d’un corps parfait ou même extravagant, mais espèrent retrouver leur corps avant grossesse, ou du moins se réconcilier avec lui.

Quand peut-on envisager une chirurgie esthétique

Il faut attendre au moins 6 mois après la fin d’une grossesse avant d’envisager une intervention chirurgicale. De même, il faut patienter 6 mois après la fin d’un éventuel allaitement si vous désirez une chirurgie concernant la poitrine. En effet, lors des premiers mois du post partum, le corps se transforme et se stabilise progressivement (particulièrement l’abdomen) ; cette période permet également de faire un point sur ses désirs et sur l’acceptation (ou pas) de soi et de son nouveau corps. Si vous envisagez une nouvelle grossesse, il faut que vous sachiez que le résultat de la chirurgie pourra être altéré par celle-ci. Ne se faire opérer qu’après sa dernière grossesse est souvent une bonne solution. Mais une grossesse est toujours possible après une chirurgie esthétique.

Quel type d’intervention ?

La liposuccion ou lipoaspiration

Elle permet d’éliminer de petits bourrelets disgracieux. Il est conseillé d’avoir perdu le maximum de kilos pris pendant la grossesse afin que l’intervention soit la plus efficace possible. Les zones du corps où la peau présente de nombreuses vergetures ne sont pas de bonnes indications de liposuccion.

L’abdominoplastie et la cure de diastasis

Cette intervention permet, grâce à une cicatrice située horizontalement dans le slip, de retirer la peau en excès de l’abdomen (peau souvent distendue lors de la grossesse). Elle permet également de resserrer les muscles abdominaux (dans le cas d’un ventre forcé), et de retendre la peau vers le bas.

La chirurgie des seins

Très souvent, les seins perdent du volume et tombent légèrement après une grossesse et/ou un allaitement. Lorsque seul le volume a été affecté, il est possible de le corriger par la mise en place d’implants mammaires ou par la réinjection de graisse. Si la perte de volume s’associe à une ptôse mammaire, le lifting de sein ou cure de ptôse mammaire peut être réalisé dans le même temps. Parfois il est nécessaire de réaliser une réduction mammaire lorsque le volume restant post grossesse est trop important.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales