Chirurgie mammaire

La réduction mammaire est une intervention qui vise à diminuer le volume des seins, dans le cas d’une hypertrophie mammaire : la peau et la glande en excès sont retirées, le sein retrouve une forme harmonieuse, « rajeunie ».

De manière général, les femmes présentant une hypertrophie mammaire souffrent de douleurs cervicales, dorsales, peuvent être gênées dans leur vie sportive voire quotidienne. Cette intervention apporte souvent une amélioration de ces souffrances.

Réduction mammaire

L’intervention peut être prise en charge par la Sécurité Sociale à partir du moment où le chirurgien retire au moins 300g par sein.

Lors des consultations, nous vérifions ensemble que cette intervention correspond bien à vos attentes et je peux ainsi répondre à toutes vos questions.

Nous déterminons ensemble le volume à laisser en place, de façon à ce qu’il corresponde à votre morphologie et vos envies.

La réduction mammaire est une intervention qui ne peut se faire sans cicatrices, le plus souvent en forme de T ou en « ancre de marine » (une autour de l’aréole, une verticale et une horizontale située dans le sillon sous-mammaire). Le bénéfice de l’intervention est bien supérieur à ces cicatrices, selon les patientes opérées.

Je vérifie également l’absence d’éléments contrindiquant la possibilité de réaliser cette chirurgie. Le tabagisme est une contrindication à l’intervention +++.

L'intervention chirurgical de la réduction mammaire

L’intervention se déroule sous anesthésie générale et dure environ 3 heures. Vous restez une nuit hospitalisée afin que nous puissions vous surveiller durant les premières heures post opératoires. Des drains sont placés lors de l’intervention et sont retirés en général par votre chirurgien le lendemain lors de votre sortie. Le soutien-gorge de contention est placé immédiatement sur votre nouvelle poitrine en post-opératoire, avec de petits pansements en-dessous.

Les suites opératoires d'une plastie mammaire

Cette intervention n’est pas considérée comme étant douloureuse, vous avez une prescription d’anti-douleurs adaptée et surtout du repos (arrêt de travail de 15 à 21 jours à adapter selon vos activités professionnelles).

Des pansements simples sont à réaliser tous les deux jours. Le soutien-gorge de contention est indispensable à la pérennité du résultat immédiat post-opératoire, il faut que vous le portiez de manière continue au minimum 1 mois ½.

Je vous revoie à une semaine puis à 15 jours afin de suivre l’évolution de la cicatrisation. Les points des extrémités uniquement sont à retirer à 15 jours post-opératoires.

Télécharger le formulaire SOFCREP

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales